photo Loira à Serre de la Fare (43)photo barrage Villerestphoto loire moyennephoto La Loire en aval de Toursphoto Loire moyenne
  
by ERN
European Rivers Network


    
SOS Loire Vivante - ERN France
         
protéger la Loire, l'eau et la Nature = protéger l'homme

Acces direct au dossiers
Les grandes étapes

Les grandes étapes d'évolution et des luttes

Chronologie générale du combat

(voir aussi notre chronologie très détaillée)

1986 : L'EPALA (Etablissement Public d'Aménagement de la Loire et de ses Affluents) prévoit '’aménagement de la Loire, dernier fleuve sauvage de France et d’Europe de l'Ouest. Quatre barrages sont prévus sur le fleuve et ses affluents : Le Veurdre et Naussac 2 sur l'Allier, Chambonchard sur le Cher et Serre de la Fare dans la Haute-Vallée de la Loire. Le Comité Loire Vivante se crée pour s’opposer à ce programme ; il travaille en coopération avec le WWF International, WWF France et France Nature Environnement et comporte plusieurs antennes locales tout au long du bassin.

1988-89 : SOS Loire Vivante se crée pour s’opposer au projet de barrage de Serre de la Fare. Petit comité d'action locale au début, le groupe se structure rapidement en une association professionnelle, coordinatrice du comité Loire Vivante dont elle est l'association la plus importante en nombre d’adhérents et de permanents.

Le WWF international soutient la campagne Loire vivante et envoie M. Roberto Epple comme Campaigne Officer pour 7 ans sur les bords de la Loire. (Il sera basé au Puy en Velay et organisera la campagne de SOS Loire Vivante)
En février 1988 débute une occupation non - violente du site de Serre de la Fare : elle va durer 5 ans.

1991: La Déclaration d'utilité publique est annulée par le tribunal. Le gouvernement de Gauche annule le projet de Serre de la Fare.


1992 : Le Comité Loire Vivante, dont SOS Loire Vivante, reçoit le Prix Goldmann, le prix le plus important du monde en matière de défense de la Nature. Le Prix était officiellement reçu par Christine Jean, (Coordinatrice Loire Vivante, financée par le WWF France)

1994
: Après 6 années
de campagne menées sur tous les fronts : juridique, médiatique et scientifique, SOS Loire Vivante obtient l’abandon définitif du barrage de Serre de la Fare, dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature annoncé le 4 janvier 1994. Ce plan, grâce à l'impact de la campagne “Loire Vivante”, révise entièrement le programme d'aménagement de la Loire, abandonnant la logique des aménagements lourds et mettant l'accent sur la prévention des crues sans barrages et la sauvegarde du patrimoine naturel.

Outre l’abandon de Serre de la Fare, le Plan Loire Grandeur Nature prévoit l'extension du Barrage de Naussac 1 (extension réalisée en 1999), l'ajournement du projet de barrage du Veurdre (reporté (sans date)), la construction du barrage de Chambonchard (annulé définitivement en 2001/2002) sur le Cher, le démantèlement de deux barrages à Maisons rouges et St. Etienne de Vigan (démantèlements réalisés en 1998) et la restauration du saumon atlantique.

A partir de 1994 : Continuer le travail pour une Loire et des rivières vivantes!
L'association s'est donnée 4 grands axes d'orientation :


I   Protéger définitivement la Haute-Vallée de la Loire

Un objectif prioritaire de SOS Loire Vivante est désormais de protéger définitivement la Haute-Vallée de la Loire, au patrimoine naturel exceptionnel, et de susciter un processus de développement durable dans cette vallée. Préparer le chemin vers Natura 2000 et une Biosphère UNESCO ! voir aussi "projets et campagnes en cours"

II   Des saumons et des hommes  
Le saumon de l’axe Loire-Allier
est une souche unique en Europe de l'Ouest, en raison de ses capacités physiques lui permettant de très longues migrations en rivière ; si l’espèce venait à disparaître, les chances de réintroduire le saumon sur d’autres grands fleuves européens (Rhin, etc.) disparaîtraient avec elle.
Sauver les saumons = sauver les rivières !
Depuis 1990, SOS Loire Vivante a entrepris de rassembler tous les acteurs du bassin pour sauver cette espèce, symbole d’une Loire vivante. L'association vise maintenant à aller au delà des mesures engagées par l'Etat dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature pour, à long terme, faire revenir en grand nombre le saumon sur la Loire amont.

III   Sensibilisation de l'opinion publique et agir pour une gestion durable des rivières partout.
Les rivières, en France, en Europe et dans le monde, continuent à être barrées, détournées, canalisées. En conséquence, leur richesse biologique est amoindrie : baisse de la qualité de l’eau, disparition d’espèces végétales et animales, appauvrissement des milieux... L'information est essentielle pour sensibiliser la population à ces problèmes. Dans ce cadre, SOS Loire Vivante est membre fondateur et siège français d'European Rivers Network, le réseau européen des rivières.

IV    Mise en place du volet "internalisation"

1994-97 : Annonce du Plan Loire Grandeur Nature par le Gouvernement français.

SOS Loire vivante participe à la fondation de ERN European Rivers Network à titre de Co-Fondateur. Elle se charge d'organiser le siège français de ERN.

Début des travaux de mise en place de l'aménagement alternatif à Brives Charensac (Haute Loire) pour assurer une meilleur protection contre les crues. (demandé depuis 1990 par SOS Loire Vivante)

Mise en place du Serveur Web pour le bassin de la Loire en coopération avec ERN

1998-99 : Les barrages de St Etienne de Vigan (Haut Allier) et Maisons Rouges (Vienne) sont démantelés (ce qui avait été proposé par Loire Vivante dès 1991)

Mise en place de la première édition du programme d'éducation à la rivière
"Rivières d'Images - Fleuves de Mots"
par SOS Loire Vivante pour le bassin de la Loire (en coopération avec ERN)

Fin du Projet Life "Loire Nature" coopération de SOS Loire Vivante avec Nature Haute Loire dans le cadre de la mesure Haute Allier

2000 : SOS Loire Vivante organise pour le compte de ERN le Thinkcamp 2000 qui rassemble 40 responsables d'associations de 20 nations du continent Europe et des observateurs des autres continents. Objectif : Définir les orientations de ERN European Rivers Network pour les 10 prochaines années

Classement d'une portion de la Loire au patrimoine mondial de l'UNESCO

2001 : Les Gorges de la Loire (Haute Vallée de la Loire) sont retenues comme site Natura 2000

SOS Loire Vivante présente son SIG (Système Information Géographique) pour le secteur de la Haute Vallée de la Loire (Végétation et écosystèmes). Un outil pour une future meilleure gestion intégrée

Organisation et participation à la Marche bleue vers Bruxelles (portion France, Allemagne, Pays-Bas) pour une nouvelle culture de l'Eau et contre le plan hydrologique national en Espagne

Fin des travaux dans la grande maison et inauguration du Mas de Bonnefont (Centre d'information Haute Vallée de la Loire

2002 : Le nouveau gouvernement de droite confirme l'annulation du projet de barrage de Chambonchard et déclare un projet de barrage au Veurdre comme non-prioritaire

Mise en place du Site Web Haute Vallée de la Loire, pour un développement durable

Début de la campagne contre le Transfert des Eaux Loire-Rhône et Rhône Barcelone

Organisation de la Marche Rhône - Barcelone (une Caravane d'info dans le cadre des marches al Mediterraneo) en coopération avec ERN.

2003 - maintenant : veuillez lire nos rapports d'activitées


Pour plus d'info
- Chronologie détaillée (dès 1971)  

- liste de nos projets

site Web perso d'une adhérente :
- La lutte pour la Loire sauvage et contre le barrage de Serre de la Fare
(photos, impressions et plus)




Retour à la page principale de SOS Loire Vivante

  Retour à la page principale de RiverNet

Ces pages et leur contenu sont © Copyright de European Rivers Network